Louis Midavaine ( 1888-1978) au retour de la guerre de 14/18 s’installe à paris et crée cet atelier.
Le japonisme, la laque viennent de rentrer dans notre pays. Cet artiste s’en empare, pour les mettre au service de l’art décoratif, au service de son oeuvre personnelle mais aussi de cet esprit d’atelier, de maison qui demeure.
Son fils Jacques ( 1930-1994) dès la fin de la seconde guerre mondiale vient travailler à l’atelier, il se perfectionne en dessin et art à l’exterieur, mais pour les mettre au service de cette technique la laque, qui oblige à un respect, une conception une finition bien differents du dessin et de la peinture . Il prend la direction de l’atelier en 1969, jusqu’à sa mort. Il a su adapter l’atelier à la demande des années 70, modernisant ses décors et ses formes, ouvrir un marché américain , avec des grossiste New-yorkais, travailler avec de grands décorateurs pour de belles marques
Sa fille Anne Midavaine reprend l’atelier en 1994, se forme à la laque grâce aux employés de son père, forme peu à peu son équipe, aujourd’hui il ont tous entre 19 et 15 ans de maison, sortent d’école d’art et forment  par leur mains, leur art,  leur savoir faire, leur connaissance la richesse de l’atelier Midavaine .
Equipe de compagnons laqueurs de l'Atelier de la première générations

Equipe de compagnons laqueurs de l’Atelier de la première générations

dbutatelier2

meilleur ouvrier2

Jacques et Anne Midavaine